Forum de discussion sur le cinéma et autour du cinéma

Venez discuter de tout ce qui concerne le cinéma
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le diable s'habille en prada

Aller en bas 
AuteurMessage
Robin

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 26/03/2006

Résultat aux jeux
Résultats aux jeux:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le diable s'habille en prada   Mar 17 Oct - 18:22

Deux adjectifs pour qualifier ce film: Classique mais efficace

Qu'est ce que le film a de classique?

Premièrement son entame: le fameux "plantage du décors" à l'américaine. Musique énergique et moderne (KT Tunstall), séquences dynamiques, personnage principal actif, en pleine bourre. Bref ça bouge, c'est vivant et plaisant. (Qui a dit que j'avais quelque chose contre les débuts à l'américaine?)

Deuxièmement, son scénario: : On connait le synopsis: une jeune diplômée remplie de principes est embauchée dans l'univers opposé au sien. En voyant la bande annonce, je me suis dit que cette jeune femme ( "Andréa dit Andy") allait camper sur ses principes et renverser son entourage professionnel . Il n'en est rien, on tombe donc dans le scénario éprouvé , où le personnage se fait aspirer par le monde qui l'entoure et qui n'est pas originairement le sien et se réveille à la fin en se rendant compte qu'il a changer, qu'il est devenu quelqun d'autre ( c'est ce que ses amis se tuent à lui dire, "John tu n'es plus le même, je ne te reconnais plus..."), puis revient à la réalité, s'excuse, se repenti, nous sort une morale toute faite et hop clap de fin et il n'y a plus qu'à rentrer chez nous.

Cependant c'était sans compter sur le talent de Meryl Streep, actrice référenciée, qui campe içi la patronne audieuse, insupportable et insupportée . Bien qu'une fois encore cette caricature relève du classique du genre, il faut avouer que la performance est plus que convaincante. Elle est même diablement efficace.
De plus , l'actrice est épaulée par un Stanley Tucci (Harry dans tout ses états, le terminal) haut en couleurs qui rempli à merveille le rôle de conseiller de mode "in" ,nous balançant deux trois repliques assasines au passage.
" _tu crois que je peux rentrer dans cette robe?"
_certainement... avec un peu de vaseline et un chausse-pieds"

Quant à la prestation de Anne Hattaway que je découvrais, elle joue avec justesse la petite fille envoyée aux loups, qui finit par s'adapter et survivre et finalement retomber sur ses pattes.

Le déroulement de l'histoire en lui même est un peu creux, mais les multiples péripéties s'en découlant valent le coup .De bonne répliques et de bons jeux d'acteurs ( mimiques de l'assistante principale Emily notamment).

Bref, les stéréotypes sont là ( difficile de ne pas en faire dans le monde de la mode...) mais les acteurs par leur talent, passent outre pour nous offrir un très bon moment de détente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 30
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Le diable s'habille en prada   Mar 17 Oct - 19:03

Oui, ce film est pas mal du tout.

J'ai particulièrement bien aimé le début bien dynamique, bien monté et réalisé avec finesse et efficacité (comme tu dis si bien) après, c'est vrai que j'ai ressenti quelques petite longueurs dans le scénario et je me suis noyé un peu dans ces clichés (bien qu'un peu refoulés) de toutes ses femmes modèles qui bossent dans la boîte - Ceci dit, l'effet n'est pas mal exploité et on a tendance à sourire devant toutes ces greluches bougeant leurs popotins avant que leurs patronne arrive -



Ce film était un véritable challenge pour son réalisateur (David Frankel) qui à su danser sur deux pieds: la mode (et tout ce que cela implique) et les personnages (Caractère, émotion, identification...). Et c'est donc sous la direction de David Frankel que les acteurs s'évertuent à nous faire comprendre que ce qui compte avant tout et ce qui fais que nous sommes nous, ce n'est pas l'image qu'on donne de soit mais ce qui fais que nous sommes nous: Nos convictions et nos préjugés. (Pour ceux qui ont compris, tapez 4 XD) Le diable s'habille en Prada est donc un film satirique caricaturale bien sympatochard, je l'accorde mais on grimpe pas au rideau, peut être car les comédies américaines commencent à vieillir et que la perfections des réalisations commencent à lasser.... (On notera des problèmes de colorimétrie et de raccord image mais bon, je vais pas jouer mon technicien sur cette affaire). Bref, l'utilisation de certain plans, bien connus du grand public (Elle s'arrête, regarde le hors-champs et s'en va en souriant ... On a vu plus original) se font sentir à plein nez.... Le diable s'habille en Prada aurait donc pu faire preuve d'un peu plus d'entrave à la tradition américaine et être moins propre (pour un détachement par rapport à son sujet justement, l'effet aurait été comique) ce qui aurait rendu la chose moins grave et plus rigide... Mais cela fait parti des risques du métiers, et maintenant, mieux vaut peut être rester dans les conventions que les brader

_________________
The admin en personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-cessaire.cinebb.com
 
Le diable s'habille en prada
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Diable s'habille en Prada...
» Le Diable s'habille en Prada - David Frankel
» [Lauren Weisberger] Le diable s'habille en prada
» Le diable s'habille en prada
» LE DIABLE S'HABILLE EN PRADA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le cinéma et autour du cinéma :: Débats et critiques-
Sauter vers: