Forum de discussion sur le cinéma et autour du cinéma

Venez discuter de tout ce qui concerne le cinéma
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Huit femmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Florent
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 30
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Huit femmes   Mar 4 Avr - 0:12

Dans les années cinquante, dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne, les gens sont sur le point de fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est retrouvé assassiné.
La coupable se cache parmi huit femmes que fréquentait régulièrement la victime. Commence alors une longue journée d'enquête, faite de disputes, de trahisons et de révélations.




Coup de coeur !

Le film de Francois Ozon est un chef d'oeuvre comme j'en ai rarement vu !

C'est une véritable enquête qui se déroule entre ces 8 femmes, un vrai jeu de piste où toutes ont l'air coupables, où toutes s'affrontent et s'accusent ! Ces 8 femmes sont fortes et différentes les unes des autres.

Un casting éblouissant réunissant Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Emmanuel Beart, Ludivine Sagnier, Virginie Ledoyen, Danielle Darieux, Fanny Ardant et Firmine Richard. Tout d'abord une pièce de théâtre, ce huis clos parsemé d'intermèdes musicaux, met en place, des situations comiques épicées avec des secrets foncés de famille. De la seduction, de la danse et de la trahison. On y retrouve les les vices, les vertus : les femmes quoi ! Ce film est incontournable !

Le suspens du meurtre, les secrets de chaque personnage que l'on découvre au fil de l'histoire tout y est pour que l'on se régale et que l'on passe un vrai moment de bonheur. Il y a une vraie psychologie derrière ce drame, et le singularité qu'apporte Ozon au film en fait une oeuvre très originale et inoubliable !

Un chose un peu déplaisante ? non.... non pas que je sache !

Si vous ne l'avez pas vu ! Courez le voir ! (Ou courez chez moi !)

Je me propose de porter une étude sur ce film ! A tout ceux qui voudront y apporter leurs contribution sont les bienvenues

_________________
The admin en personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-cessaire.cinebb.com
Florent
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 30
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Huit femmes   Mar 4 Avr - 17:31

Le titre :

La première fois que j'ai entendu le titre, c'était il y a quelques années déjà.
Huit femmes ! Ce titre en dit long sur le film : Si on prend soin de dénombrer le nombre de femmes dans le titre, c'est que chacune d'entre elle est particulière, un caractère, une ambition, un truc qui fait qu'elles sont toutes aussi différentes, et pourtant le mot: "femmes" les réunis toutes dans un même groupe ! Ainsi, le titre pose déjà un conflit entre les deux seuls mots qui le compose, un conflit que l'on retrouvera dans le film. Voilà pour le titre.

La place masculine dans le film :

Vous l'aurez compris, ce film est une histoire de femmes. Et pourtant un homme est au milieu de toutes ces affaires ! Il y tiens d'ailleurs une belle place parmi ces femmes puisqu'il est celui qui amène à toutes ces situations et qu'il en tire les ficelles de manière indirecte et pourtant très présente : puisqu'il est en plein cœur de l'histoire, il est le personnage principal de cette œuvre. Et pourtant on ne voit à aucun moment sa tête, plutôt étrange n'est ce pas ? En y réfléchissant mieux, qui d'autre que lui pouvait être principale ? Les huit femmes portent toutes un rôle équivalent, je ne saurai choisir entre la femmes acariâtre, la femme mystérieuse, la fille énergique, la bonne sulfureuse etc…
On note donc ainsi un seul personnage principal absent et masculin dans ce huis clos.

_________________
The admin en personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-cessaire.cinebb.com
Florent
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 30
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Huit femmes   Ven 7 Avr - 20:29

Isabelle Huppert



"A qui profite le crime ?" questionne Augustine, belle-soeur du disparu


Femme pessimiste très fermée sur elle-même.
"Vous pensez tous que je vous déteste, mais c'est pas vrai j'aime tout le monde, mais personne ne comprend ma façon d'aimer, on croirait que c'est de la haine"


Atteinte du pêcher d'avarice et très parano:
"Oh la menteuse ! Elle les a volé en cachette et elle ne veut pas me donner ma part.. ma part ... MA PART !!!


Isabelle Huppert est peut être l'une des 8 femmes les plus intriguantes de cette oeuvre du cinéma français. Augustine est une vieille fille hystérique qui apporte un grand interêt à l'argent : Ce rôle était un des plus risqué mais il a été magnifiquement réussi, une fois de plus, Isabelle Huppert est épatante dans un rôle qu'elle n'a pas souvent eu le plaisir de jouer : Ce personnage est à la fois comique et pathétique. On ne sais pas si ce personnage est touchant ou insuportable. Cette femme en mal d'amour et d'affection semble reflèter l'archétype d'une génération passé.

Je me souviens, la première fois que j'ai vu 8 femmes, je devais avoir environ 11 ans, j'avais en horreur ce personnage : une femme qui ne cesse de critiquer les autres était à mes yeux une femme qui ne méritait pas que l'on puisse l'aimer. Je ne m'étais pas attarder sur la psychologie de son personnage. Je me rend compte maintenant qu'Augustine est quelqu'un de très instable, elle voudrait que l'on s'occupe d'elle, qu'on la remarque (elle prétend être cardiaque... mensonge ? Je ne sais pas vraiment) En tout cas, il est clair que son problème est lié à tout ce qui touche de près sa soeur (Elle, sa fille, son argent).

Son costume :
Au début du film, Isabelle Huppert porte des vêtements typiques d'une vieille bourgeoise : veste bordeau allant avec la jupe. Avec un dessous vert (que je ne saurai définir). Des lunettes de vieille et des cheveux soigneusement attaché. Il est clair que ce personnage est coincé et acariâtre. On note cependant un changement radical de style quand Augustine veut se faire belle et qu'elle veut plaire. Elle détache ses cheveux (comme une libération), enlève ses lunettes, met des boucles d'oreille et enfile une tenue de soirée très élègante : le personnage est plus détendu et en ressort complètement différent. On notera qu'elle emprunte les mimiques et les vêtements de sa soeur... le complexe aurait il disparu ? Il semblerait : elle se met à fumer, est beaucoup plus reposée, c'est une autre Augustine que nous avons devant nous : Une femme fatale.


_________________
The admin en personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-cessaire.cinebb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Huit femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Huit femmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parc d'attractions Grand Huit et Montagnes Russes !!!
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Une ébauche de site pour mes "femmes qui lisent"...
» Femmes de peu
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de discussion sur le cinéma et autour du cinéma :: Débats et critiques-
Sauter vers: